Skip to contentSkip to navigation
Musique de concert

Magnitude6

Traces dans l’espace

Photo des musiciens de Magnitude6
Le spectacle

Quatre cuivres, une batterie, un dispositif numérique et l’environnement sonore exceptionnel de la cocathédrale. Ce sont les ingrédients fabuleux de ce concert-événement d’une originalité incroyable. Magnitude6 et Espaces sonores illimités proposent des œuvres composées spécifiquement pour l’acoustique d’un tel lieu, dont la longue réverbération naturelle donne aux pièces une ampleur inédite.

Installés autour de la nef centrale, les interprètes se font face, entourant le public assis au centre ; la musique s’y déploie avec délicatesse d’abord, avec puissance et intensité par la suite. Un concert où la beauté et l’émotion vibrent dans l’espace, à chaque instant, offrant une expérience rare.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais affiché publiquement. Cette information restera anonyme.

Commentaires des spectateurs

Je m'attendais à quelque chose de plus mélodieux! Disons que ce fut une expérience ! Que je ne répéterai pas . Aucun doute du talent des musiciens mais c'est un style de musique que je n'aime pas !

- Louise Lemire

Ils sont très bons dans leur genre, mais ce n'est pas le mien...J' ai fermé les yeux comme suggéré et je me suis vu dans un film d' horreur et je n'aime pas ce genre de film.Je me suis dit qu'il ne fallait amener d'enfants.....ils vont pleurer...!Mais je tiens ã les féliciter car je sais q'il y a des heures de travail!

- Ginette Dufault

Définitivement pas pour toutes les oreilles, cette prestation s'apparente davantage au bruitage d'un film qu'à une musique écoutable seule. C'est comme si les artistes passaient un test, démontrant la maîtrise de leur instrument, relevant une sorte de défi, plutôt que de produire un spectacle simplement agréable à entendre. Le cerveau trouve normal d'associer certains bruits à des événements, comme lorsqu'on voit un film. Mais ici, il n'y a que le son : on doit alors s'improviser un scénario psychédélique correspondant au bruit, pour que la pseudo-musique de devienne pas une "agression bruitale"...Si l'accès aux sièges n'avait pas été un labyrinthe, ou s'il y avait eu un entracte, j'aurais aimé voir combien de personnes auraient apprécié l'œuvre jusqu'à la fin.La description du spectacle devrait être plus claire (franche?) par respect envers la clientèle.

- Jean-Pierre Simoneau

Un spectacle pour un public qui a déjà développé son goût pour la musique contemporaine, ce qui n’était pas mon cas. Du talent c’est certain, mais je m’attendais à de la musique qui me ferait voyager et j’ai écouté des sons qui ne me rejoignaient pas. Ce fut un 60 minutes qui m’a paru très long.

- Francine

Même si certains sons étaient un peu agressants, j'ai trouvé l'expérience intéressante, tentant de découvrir à partir de quel instrument ou accessoire de percussion ils étaient obtenus. J'ai trouvé que c'était très innovateur et je tiens à féliciter ces musiciens. Ce n'est pas le genre de musique que j'écouterais tous les soirs mais je n'hésiterais pas à retourner voir un de leurs spectacles dans un cadre différent.

- Ghyslaine de Montigny

L'atmosphère se prêtait très bien à la méditation comme on nous le proposait : un décor de cathédrale sublimé par les touches d'éclairage changeant, des musiques enveloppantes dues au concept des virtuoses très près de nous. J’ai fait un voyage intersidéral, partant de la Terre et voguant très haut dans l’inconnu spatial pour revenir dans les tréfonds de notre planète. Magique !

- M. Fournier