Skip to contentSkip to navigation

Émilie MONNET

Biographie

Au croisement du théâtre, de la performance et du son, le travail d'Émilie Monnet est présenté sous forme de théâtre interdisciplinaire ou d'installations performatives. Sa démarche artistique s'intéresse aux contours poreux entre le visible et l'invisible pour sonder le thème de la mémoire, et fait souvent place à des processus de création collaboratifs et multi-linguistiques. Artiste interdisciplinaire engagée, elle fonde en 2011 les Productions Onishka afin de tisser des liens entre artistes de différents peuples autochtones, toutes disciplines confondues. Elle termine sa résidence au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui où elle y présentera sa prochaine création Marguerite, après Okinum (2018) et Kiciweok: Lexique de treize mots autochtones qui donnent un sens (2019). Émilie est d'origine anishnaabe/algonquine et française et vit actuellement entre l'Outaouais et Tiohtià:ke / Mooniyaang / Montréal.

Journal de bord

ÉTAPE 1 : MARGUERITE

En septembre 2020, nous avons accueilli en résidence de création, Émilie Monnet qui a travaillé à l'élaboration de sa nouvelle pièce Marguerite. L'histoire inspirée par la vie de Marguerite Duplessis, première esclave en Nouvelle-France ayant lutté juridiquement pour obtenir sa liberté, trace des parallèles entre l’histoire méconnue de l’esclavage au Québec et le trafic actuel des femmes autochtones.

L'équipe du spectacle a présenté une étape de création à un public restreint et attentif lors de sa sortie de résidence les 24 et 25 septembre derniers. Au terme de la présentation, les spectateurs étaient invités à émettre leurs commentaires constructifs et bienveillants afin d'alimenter le processus créatif de l'artiste. Plus que jamais, ces rencontres entre les artistes et le public sont essentielles et donnent un sens profond à leur travail.