Skip to contentSkip to navigation

Mot de l'organisation

Franck Michel, directeur général du Théâtre de la Ville

Lieu par excellence de la vitalité artistique, votre Théâtre de la Ville est, depuis sa fondation, un chef de file en diffusion des arts de la scène, tant sur la Rive-Sud qu’ailleurs au Québec et au Canada. En 2018, deux hommages prestigieux lui ont été rendus pour son rayonnement à l’échelle nationale, la qualité de sa direction artistique et de sa programmation, ainsi que ses activités de médiation avec le public (adulte et jeunesse). Nous partageons ces honneurs avec vous : le prix RIDEAU, catégorie Diffuseur et, pour une deuxième année consécutive, le prix OPUS du Diffuseur pluridisciplinaire de l’année, du Conseil québécois de la musique. Dans leurs commentaires, les jurys ont également souligné la présence nombreuse et fidèle des publics de tous âges.

Je salue la qualité du travail de ma prédécesseure, Danielle Bilodeau, et je peux vous assurer que j’entreprends ce nouveau mandat avec un grand enthousiasme. Au plaisir de faire votre rencontre lors des spectacles de cette belle saison 2018-2019 que le comité de programmation vous a concoctée.

Bonne saison !

Franck Michel
Directeur général

Anne-Marie Provencher, Directrice artistique et programmatrice du Théâtre de la Ville

Qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs, vétérans ou de la relève, acteurs, musiciens, danseurs, chanteurs, conteurs, gens du cirque ou humoristes, tous les artistes de cette saison désirent établir avec vous une relation privilégiée qu’ils souhaitent des plus enrichissantes.

C’est ainsi qu’avec vivacité, ampleur et force de frappe, les propositions de la série Intégrale théâtre en mettent plein la vue. Quêtes amoureuses, quêtes de sens et quêtes de liberté ; célébrations des mots ; éloge de la curiosité comme antidote à l’ignorance ; rapports entre générations sondés à la loupe ; regards enjoués ou critiques posés sur nos agissements : tout est rassemblé pour tantôt éveiller les consciences, tantôt divertir.

Entre performances enlevantes et riches thématiques, la danse, elle, se déploie, multiple et rassembleuse. La rose de Jéricho entraîne des corps impétueux dans un élan solidaire qui engendre espoir et résilience. Foisonnant d’émotions, À la douleur que j’ai éclaire les vertiges et les failles qui nous traversent les uns et les autres. À la recherche d’un équilibre entre folie et sagesse, Viriditas fouille le sens de la vie et exalte les pouvoirs régénérateurs de la nature. Enfin, Soirée de gigue contemporaine proclame avec entrain la vitalité de cet art ici renouvelé.

Par ailleurs, pour les jeunes de tous âges, des créateurs professionnels triés sur le volet présentent d’irrésistibles spectacles de théâtre, de danse et de musique qui éveillent et stimulent l’imaginaire de chacun. Offerts en sorties familiales ou scolaires, ces petits bijoux d’invention ont de quoi titiller la curiosité de tous en offrant des découvertes artistiques sous le signe du plaisir.

Enfin, plusieurs de nos spectacles sont accompagnés de rencontres et d’échanges qui permettent d’approfondir et de mieux goûter les démarches des créateurs. Ce sont de précieux moments à vivre sans retenue.

À votre tour, cher public, de jouer pleinement votre rôle, vous qui êtes de fervents et passionnés complices. Heureuse saison au Théâtre de la Ville !

Anne-Marie Provencher
Directrice artistique et programmatrice

Johanne Aubry, Programmatrice du Théâtre de la Ville

La musique des mots

Les mots, tout part de là. Les mots que l’on chante ou que l’on murmure, ceux du slam, ceux de la poésie, ceux du rap, du jazz, du blues. Des mots qui brillent, des mots sensibles, accompagnés de musiques qui se déploient doucement ou, au contraire, qui brassent nos habitudes. Des mots de poètes au cœur tendre, de conteurs, d’auteurs, d’interprètes de différentes époques et de divers horizons musicaux. Des mots d’ailleurs, aussi, qui font tomber les frontières en ouvrant nos oreilles. On les retrouvera tous sur nos scènes, parfois sous forme de retour aux sources, parfois complètement nouveaux, urbains, décomplexés et bousculant les codes. Des jeunes femmes reprendront ainsi les mots de Pauline Julien en se les appropriant le temps d’une soirée multidisciplinaire consacrée à celle qu’on surnommait La Renarde. Et deux soirées mettront en vedette des formations jeunes en formule debout, pour mieux rejoindre ce public qui aime les soirées éclatées. Bien sûr, les formes plus traditionnelles seront majoritairement à l’affiche, et nos cœurs battront sûrement très fort encore pour tous ces artistes qui nous visiteront tout au long de la saison 2018-2019, que leur carrière soit déjà immense ou en pleine éclosion. Bons spectacles !

Johanne Aubry
Programmatrice